Groupe Aimer Toulouse
Tribune parue dans le magazine municipal hors série patrimoine de septembre 2020.

Toulouse, coeur battant pour la culture

La culture, c’est notre patrimoine commun. Alors que ce secteur économique a créé de nombreux emplois, il est durement touché par la crise de la COVID. C’est pourquoi nous avons mis en place un plan de soutien exceptionnel de 3 millions d’euros pour venir en aide aux associations qui ont particulièrement souffert, soit 30 % du budget annuel des subventions.

Dès le mois d’août, soutien à nos artistes

Pendant tout le mois d’août, la mairie de Toulouse, pour encourager la reprise de la vie culturelle toulousaine et soutenir les équipes artistiques du territoire, lance « Instantanés », un programme estival adapté aux contraintes sanitaires, dans différents quartiers, Grand Rond, Argoulets, Daurade, Jardin des Plantes, place Saint-Sernin.

La culture, une part belle de notre projet pour les Toulousains

Loin des clichés portés par certains, notre ambition pour la culture est forte. Nous poursuivrons les petits et grands projets avec l’Auditorium Saint-Michel dont le projet devrait connaitre une avancée significative sous ce mandat. Notre Équipe est volontaire sur ce sujet, dont nous avons établi la faisabilité en concertation avec les riverains sous le précédent mandat et que nous voulons mener à bien en partenariat avec l’État, la Région et le Département.
La Grave, autre futur site emblématique, dédiée aux arts plastiques et visuels, donc à la culture, offrira un lieu d’envergure nationale et internationale pour accueillir, entre autres, de grandes expositions dont Toulouse manque tant, tout en s’ouvrant sur le quartier Saint-Cyprien. Là aussi, nous voulons avancer grâce à un large partenariat institutionnel.

Oui, nous poursuivrons notre ambition pour embellir et préserver notre patrimoine

Notre patrimoine est notre bien commun que nous avons à coeur de préserver ou sublimer, comme notre équipe l’a fait lors du précédent mandat. Ouverture de l’Envol des Pionniers et des Jardins de la Ligne, valorisant la naissance de l’Aéronautique à Toulouse, nouvelle place Saint-Sernin, rénovations et restaurations en cours des Berges de la Garonne, du Musée des Augustins, de la Chapelle Saint-Joseph de La Grave, de la Basilique Saint-Sernin, du Castelet de l’ex-Prison Saint-Michel, de la Maison Giscard. Rééclairage des monuments patrimoniaux. Création du festival Rose Béton.
La crise économique – si elle demandera sans doute une adaptation des calendriers de réalisation – ne saurait baisser notre ambition pour ces projets culturels car ils sont aussi vecteurs d’emploi et d’attractivité, nécessaires pour la relance de notre territoire, et tout aussi nécessaires à la vie sociale de notre cité.


Les élus de la Majorité municipale Aimer Toulouse.