Redécouvrez la basilique de la Daurade
Après plus de deux ans de travaux mobilisant 27 entreprises du bâtiment et des métiers d’art, la basilique- qui domine la place de la Daurade- retrouve sa splendeur. Elle sera ouverte au public du vendredi 6 au dimanche 8 décembre pour des visites exceptionnelles. Vous pourrez admirer les lieux restaurés en compagnie des professionnels et des bénévoles, rencontrer les corps de métiers de la rénovation !  

Du sol au plafond, l’édifice et l’ensemble des œuvres qu’il abrite sont restaurés : peintures, sculptures, objets liturgiques, cloches, orgues, autels, céramiques, etc. Plus de deux ans de travaux, mobilisant 27 entreprises du bâtiment et des métiers d’art, ont permis de raviver l’intensité des couleurs, auparavant altérées par la saleté accumulée, l’éclairage au gaz, la fumée des cierges et la pollution. On redécouvre un décor – remarquable par son unité – offrant une belle harmonie de couleurs et de motifs. La basilique retrouve également son entrée principale, face au fleuve, mise aux normes d’accessibilité.

Profitez de ce joyau du patrimoine toulousain

Vendredi 6 décembre, de 11h30 à 18h

Architecte, conservateur, entreprises du bâtiment, artisans d’art, archéologues, restaurateurs et lycéens présentent leur travail.
L’Association Vivre à la Daurade évoque la fonte des cloches qui a eu lieu le 15 septembre 2018.
 

Samedi 7 décembre

Vierge noire Daurade
 

9h45-13h. Conférences publiques

  • Origine de l'église Wisigothique de la Daurade par Jean Cassaigneau
  • La Daurade du Haut Moyen Âge à nos jours par René Souriac

Accès gratuit sur inscription
Amphithéâtre de l'Institut supérieur des arts de Toulouse
5, quai de la Daurade

10h30 Un clin d’œil de Pèire Godolin, poète dont les cendres sont conservées dans la basilique
Ostal d’Occitania, (Maison de l'Occitanie), rue Malcousinat, passacarrièra jusqu'à la Daurade en passant devant l'Hôtel d'Assezat, avec lecture d'un poème de Pèire Godolin  dans la cour de l'Hôtel.

12h. Hommage à Pierre Goudouli dont les cendres sont conservées dans la basilique. 
L’abbé G. Passerat, Académie des Jeux Floraux, présente quelques œuvres du poète. Interprétation de nadalets

14h-17h. Visites de la basilique
accompagnées par les guides de l’Office de Tourisme et l’équipe d’accueil de la Daurade

14h30-16h. Visites guidées de l'ancien monastère des Bénédictins
Institut supérieur des arts de Toulouse - 5, quai de la Daurade

17h : changement de robe de la Vierge Noire par ses caméristes
Cette Vierge Noire est parée d’incroyables robes conçues, pour les plus récentes, par de grands couturiers.
Connus pour protéger les femmes lors de leur accouchement, les rubans protecteurs de la Vierge sont encore aujourd’hui envoyés partout dans le monde.
 

Dimanche 8 décembre

11h. Messe solennelle présidée par l'archevêque de Toulouse.
Première sonnerie du carillon rénové de la basilique

En avril 2019, 7 cloches ont été remontées. Jusque là, l’ensemble campanaire était constitué de cinq cloches situées dans le même petit clocher. Parmi les cinq cloches existantes, l'une d'entre elles émettait un son faux. Il a donc été nécessaire d'en fondre une nouvelle, et, pour que le carillon puisse à nouveau se faire entendre, il a dû être complété de deux cloches qui produiront les notes Do# et La# . La fonte de ces trois cloches a eu lieu le samedi 15 septembre 2018. En savoir plus sur la fonte

14h-17h. Visites accompagnées par les guides de l’Office de Tourisme et l’équipe d’accueil de la Daurade

 

intérieur de la basilique restuarée


Informations pratiques

Notre-Dame la Daurade
du 6 au 8 décembre 2019
1 place de la Daurade
Entrée libre


Café du patrimoine : Toulouse ville rose ?

Le qualificatif de "ville rose" est-il conforme à la réalité de l’architecture toulousaine ? L'Atelier du patrimoine de Toulouse Métropole vous invite à débatre de la question autour d'un café du patrimoine jeudi 21 mars à 18h.

La brique toulousaine est-elle rose ? Se différencie-t-elle des autres briques ? La terre cuite est-elle un matériau contemporain ? 

L'Atelier du patrimoine de Toulouse Métropole vous propose de questionner, débattre, échanger dans un cadre convivial sur ces questions avec la participation de  :
Robert Marconis, professeur émérite de géographie à l’université Toulouse Jean-Jaurès
et Denis Bazin des Terres Cuites du Savès.


En pratique

Jeudi 21 mars à 18h
Café Les délices de Saturnin
Place Saint-Sernin
Entrée libre (consommations en sus)


Restauration de peintures dans la Basilique Saint-Sernin
C’est une peinture murale du XIIe siècle qui est actuellement restaurée dans le bras nord du transept de la basilique Saint-Sernin. Le public va pouvoir très bientôt la redécouvrir. 

Découvrez en avant première, des images du travail délicat des restaurateurs, Marie-Lys de Castelbajac et Gabriel Lacoste, mené sous la houlette de Jean-Louis Rebière, l’architecte en chef des Monuments Historiques de Haute-Garonne.


Sur les ailes d'un ange : visite complète de la basilique Saint-Sernin vue du drone
Quatre vidéos sur le choeur, l'orgue, le portail et la nef de la basilique Saint-Sernin à Toulouse. Une vidéo supplémentaire sur l'extérieur de l'édifice parcourue par un drone. Une réalisation de la basilique Saint-Sernin. 

Pour une visite complète de la basilique vue du drone :

Sur les ailes d'un ange : Du Chœur au grand Orgue : cliquez ici pour voir la vidéo

 

Sur les ailes d'un ange : Chœur à chœur avec saint Saturnin : cliquez ici pour voir la vidéo

 

Sur les ailes d'un ange : Portail au chœur : cliquez ici pour voir la vidéo

 

Sur les ailes d'un ange-Vue du ciel : cliquez ici pour voir la vidéo


La Der des Der : Toulouse après la grande guerre
Dans le cadre du Centenaire de l’armistice de 1918 qui est célébré sur l’ensemble du territoire français, la mairie de Toulouse souhaite commémorer cet immense moment de liesse populaire que fut dans tout notre pays, et à Toulouse en particulier, l'annonce de la Victoire de 1918. Au travers d’expositions, d’installations, de reconstitutions, de projections sur des monuments et de conférences, le public pourra découvrir la portée de ce conflit sur la ville.

Outre les cérémonies commémoratives, tous les évènements ont été créés à l'initiative de la mairie de Toulouse qui accompagne également différents acteurs.

Parmi les temps forts

Une expositions réalisée par les Archives municipales

Les Archives municipales présentent une exposition mettant en lumière les différentes évolutions de la ville dans l'immédiate après-guerre.

« Après la guerre – Toulouse célèbre le centenaire de l'Armistice de la Grande Guerre » à voir au crédit Municipal de Toulouse 
Au lendemain de l'armistice, Toulouse, à l'instar du pays, hésite entre la joie célébrant la fin victorieuse de la guerre, qui connaîtra son apogée avec le retour des troupes, et le deuil de tous ses enfants qui ne reviendront pas et dont elle célébrera le souvenir. En tant que ville de l'arrière, elle n'a pas connu directement de destructions et pourtant sa physionomie, son économie ont été profondément bouleversées par ce conflit qui s'achève. Quels ont été les impacts économiques de la Grande Guerre sur la ville de Toulouse ? Entre développement et reconversion de grandes industries et organisation des politiques de santé publique, Toulouse s'est métamorphosée. + d'infos
Crédit Municipal de Toulouse - 29, rue des Lois
Jusqu'au 18 novembre, du mardi au dimanche de 12 à 19h – Entrée libre 

Une version condensée de cette exposition (sur cubes) est présentée rue d'Alsace-Lorraine
Près du square Charles-de-Gaulle, du 7 au 25 novembre.


Manifestation culturelle et cinématographique proposée par le centre culturel Bellegarde

Pour commémorer le centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918, le centre culturel Bellegarde convoque les images enregistrées pendant la guerre au travers d'une manifestation culturelle et cinématographique  qui met en scène les arts visuels, les photos, des vidéos, des images digitales . 
A découvrir du 7 novembre au 24 novembre

A voir notamment hors des murs du centre culturel : Mapping vidéo
au Monument aux combattants, allées François-Verdier, le mercredi 7 novembre de 18h30 à 21h
sur la façade du Capitole du 9 au 11 novembre de 18h30 à 21h

 


Illumination du Pont Neuf aux couleurs du drapeau français du 8 au 11 novembre


"Il fait très froid… mon feu chante… j’ai honte !", installation de Damien Aspe

Puisant son inspiration dans les deux ans de correspondance journalière de son arrière-grand-père durant la Première Guerre mondiale, Damien Aspe présente une installation relatant l’atrocité de cette guerre et les répercussions sur notre monde contemporain. + d'infos
En collaboration avec le Centre d’Art Nomade
Ancien réservoir, 7 rue Garrigou, du 1er au 11 novembre de 12h30 à 19h30, entrée libre 


Expositions réalisées par de collégiens

Expositions réalisées par des élèves des collèges Raymond Badiou et Toulouse Lautrec dont le travail a remporté le prix Ecrit du concours Mon quartier Ma ville en 14/18 : 

  • La vie de Violette en 1916 et 1917 dans le quartier de la Reynerie. Jusqu'au 17 novembre à la maison de la citoyenneté Rive Gauche. En savoir plus
  • Evolution du quartier des Minimes de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours. Jusqu'au 8 novembre à la maison de la Citoyenneté Nord + d'infos


Une programme der des der

 

Installation à la Chapelle des Carmélites ; reconstitution à l'Hôtel Dieu Saint Jacques les 10 et 11 novembre ;  conférence le 13 novembre sur les combats des femmes pendant la grande guerre... sont aussi au programme 

Retrouvez le programme détaillé dans l'agenda culturel 

Dimanche 11 novembre à 11h : cérémonie commémorative de l'Armistice du 11 novembre 1918. Rendez-vous au Monument élevé à la gloire des combattants, allées François Verdier. 

 

 


Affichage des résultats 16 - 20 parmi 33.