Exercice de sécurité civile sur le site Esso (Fondeyre)
Un exercice destiné à tester le Plan particulier d’intervention (PPI) de l’entreprise ESSO à Toulouse est programmé ce jeudi 21 octobre 2021. La sirène du site retentira aux alentours de 19h. 

Un exercice pour tester l'organisation des secours

Cet exercice a pour but de tester l’organisation des secours en cas d’accident industriel, la procédure de déclenchement du PPI (Plan particulier d’intervention) et la mise en place des structures de commandement.

La sirène du site ESSO résonnera vers 19h dans le cadre de l’exercice
Vous pouvez écouter le signal national d’alerte sur le site de la préfecture de la Haute-Garonne.
Il est à noter que la sirène ne sonnera pas pour signaler la fin d’exercice.

En situation réelle, le déclenchement de cette sirène signifierait qu’un risque d’explosion est possible. Il conviendrait alors de s’éloigner du dépôt en évacuant le périmètre à pied.

Toutes les dispositions seront prises pour que les activités ordinaires des riverains ne soient pas perturbées par le déroulement de cet exercice

Cet exercice est organisé par le Préfet de la Haute-Garonne avec l’ensemble des services concernés, notamment la mairie de Toulouse.

Qu'est ce qu'un PPI ?

Le PPI (Plan particulier d’intervention) est établi en vue de la protection des populations, des biens et de l’environnement pour faire face aux risques particuliers liés à l’existence et au fonctionnement des sites industriels classés SEVESO seuil haut. L’élaboration et la mise en œuvre de ce plan, qui fait partie du dispositif ORSEC, relèvent du préfet de département.

> Plus d'informations sur les sites SEVESO seuil haut et sur les PPI du département de la Haute-Garonne sur le site de la préfecture 


Des conseils pour affronter les fortes chaleurs

Retrouvez des conseils pour affronter la forte chaleur chez soi comme à l'extérieur. Pour les Toulousains les plus vulnérables, la Mairie met en place, chaque année, un dispositif d'accompagnement.

 

Protégez votre habitation !

  • Volets fermés et/ou stores baissés pendant toute leur exposition au soleil.  Relevés après le coucher du soleil pour faciliter le passage de l'air ; 
  • Vitrages fermés du côté du soleil et ouverts du côté ombragé si cela permet la réalisation de courants d'air ; 
  • Refroidir les pièces, par évaporation d'eau, en prenant par exemple un linge humide devant une fenêtre ouverte, en plaçant un pain de glace ou un sac de glaçons dans un courant d'air (devant un ventilateur) ; 
  • Si l'habitation ne peut pas être rafraîchie, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais repéré à l'avance et facilement accessible  !

Consultez  la carte des zones de fraîcheur 

Cliquez ici pour consulter la carte en grand format

Protégez-vous et rafraîchissez-vous !

  • En évitant les sorties et toutes activités physiques (sport, jardinage, bricolage) aux heures les plus chaudes
  • En buvant de l'eau régulièrement, sans attendre d'avoir soif.
  • Retrouvez les bornes fontaines où il est possible de se désaltérer à Toulouse
  • En utilisant des ventilateurs et brumisateurs, en prenant des douches fraîches
  • En mangeant plutôt des fruits et légumes crus et plats froids

N'hésitez pas à aider et à vous faire aider

  • Personnes isolées, fragiles ou dépendantes de votre entourage : informez-vous de leur état de santé et aidez-les à manger et à boire
  • Pour les nourrissons et les jeunes enfants : veillez à les protéger en permanence de la chaleur (éviter les sorties aux heures les plus chaudes, les faire boire et les hydrater régulièrement, leur faire porter chapeau et lunettes de soleil et leur appliquer de la crème solaire), ne les laissez jamais dans une pièce mal ventilée ou un véhicule, même pendant une très courte durée. En cas de baignade, ne les quittez pas des yeux pour éviter les noyades 

Même en période d’épidémie de Covid-19, ces recommandations de prévention vis-à-vis de la chaleur continuent à s’appliquer.


Plan canicule : se faire recenser auprès d'Allô seniors 

flyer canicule

 

Chaque année, en prévention de la canicule, la Mairie et le Centre communal d’action sociale (CCAS) mettent en place un dispositif pour veiller sur les personnes isolées et vulnérables. Vous êtes une personne âgée ou handicapée, vous avez des problèmes de santé ou vous avez peur d'être seule pendant l'été ? Faites-vous connaître dès maintenant en contactant  Allô seniors au 0 800 042 444. La démarche est gratuite et volontaire.

Les informations que vous communiquez sont confidentielles.

En cas de fortes chaleurs, vous serez contacté (e) par des agents de la Mairie et du Centre Communal d'Action Sociale. 

Une alerte pourra être déclenchée en cas de problème ou de non-réponse.

 

En savoir + sur le Plan canicule

 

Appelez le 0 800 042 444 - appel gratuit

 

 

picto Toulouse Connect


Vous êtes une personne sourde ou malentendante ? Vous avez des problèmes d'élocution. Vous avez besoin d'entrer en contact avec Allo écoute seniors ?  C'est possible en un simple clic via une plateforme d’interprétation en Langue des Signes Française (*LSF) ou de Transcription en Temps Réel de la Parole (*TTRP) ou de Langue Française Parlée Complétée (LFPC). Le service est gratuit ! Cliquez ici pour y accéder


Des renforts de policiers nationaux dans les quartiers Nord
Le commissariat Nord accueille 15 policiers nationaux supplémentaires. Des effectifs indispensables pour renforcer la présence policière sur le terrain, améliorer les capacités d’enquête, et faire reculer la délinquance. 

Une présence policière plus forte sur le terrain

Dans les quartiers Izards/Borderouge, grâce à ces 15 nouveaux policiers nationaux, l’effectif de la Brigade spécialisée de terrain va quasiment doubler (25 agents contre 14 auparavant). 
Les unités d'investigation seront aussi renforcées: deux agents vont compléter les effectifs du groupe d’appui judiciaire qui traite toutes les interpellations en flagrant délit effectuées par la police nationale et la police municipale ; et deux enquêteurs supplémentaires vont être affectés à l’unité de lutte contre les stupéfiants et l’économie souterraine de la sûreté départementale qui gère des affaires de stupéfiants de niveau supérieur. 

+ 111 policiers nationaux à Toulouse d'ici fin 2021

Depuis le début de l’année 2021, 41 nouveaux policiers nationaux ont été déployés à Toulouse
Ces renforts font partie des 111 policiers nationaux supplémentaires qui doivent arriver à Toulouse d’ici fin 2021, avec un an d’avance sur ce qui était prévu par le Contrat de sécurité intégrée signé en octobre 2020 par le Premier ministre.
La Justice bénéficie aussi de moyens supplémentaires.

+ 100 policiers municipaux et + 100 caméras de vidéoprotection 

De son côté, la Mairie s’engage à renforcer les effectifs de sa police municipale, notamment en doublant les patrouilles de quartier. D’ici 2026, 100 nouveaux postes seront créés pour porter les effectifs de policiers municipaux à 430 agents. 

La vidéoprotection poursuit également sa montée en puissance. A ce jour, quelque 450 caméras maillent le territoire de la ville. Une centaine d’autres seront progressivement implantées dans tous les quartiers pour  atteindre 545 caméras d'ici la fin de l'année 2023.
 

Objectif ? Renforcer la complémentarité des polices nationale et municipale : « La bonne coordination des forces est garante d’efficacité, au service de la sécurité et de la tranquillité des Toulousains » a rappelé Jean-Luc Moudenc, le 25 mai dernier, alors qu'il rencontrait, aux côtés du Préfet, les policiers au commissariat Nord. 


Démarchages frauduleux : vigilance !
Des démarchages à domicile par des personnes prétendant agir pour le compte de la Mairie de Toulouse et proposant des interventions de traitement contre les chenilles processionnaires ont été signalés ces dernières semaines. Ces démarchages sont frauduleux.

Pour le traitement de la chenille processionnaire, la Mairie intervient seulement sur le domaine public.

Les interventions ponctuellement réalisées chez les particuliers sont toujours effectuées à leur demande expresse, sur rdv, par des agents municipaux sur présentation de leur carte professionnelle. La Mairie ne mandate pas de prestataire privé pour intervenir chez les particuliers.

En cas de doute, vous pouvez  contacter Allô Toulouse au: 05 61 22 22 22 ou le service municipal de l'animal dans la ville au: 05 61 22 23 43


>> Pour en savoir plus sur la désinsectisation


Police municipale : davantage de moyens pour la sécurité
L’Etat et la Mairie de Toulouse ont adopté, en octobre 2020, un Contrat de sécurité intégrée pour améliorer les coopérations entre police nationale et police municipale au profit de la sécurité des Toulousains. 

Davantage de policiers sur le terrain 

Au coeur de ce contrat, un objectif: unir les forces de police pour renforcer leur présence sur le terrain ; et une méthode: associer tous les acteurs impliqués dans la chaine de la sécurité, de la prévention à la répression.

L'Etat et la Mairie se sont engagés sur des objectifs concrets et chiffrés en premier lieu sur les effectifs de leurs polices respectives.

Pour la Mairie de Toulouse, l'engagement a été pris de recruter 100 policiers municipaux d’ici 2025, à raison d’une vingtaine par an. En complément, 100 nouvelles caméras de vidéoprotection seront également installées dans les rues d’ici 2023. 
Enfin, pour plus d'efficacité et de réactivité, les opérations communes entre police nationale et police municipale sur la voie publique seront plus nombreuses. 

Au plus près des habitants

Pour une présence ciblée sur le terrain, 60 de ces nouveaux policiers municipaux seront affectés aux patrouilles dans les quartiers. Ces équipes, qui interviennent au plus près des habitants, seront alors doublées.
Les premiers recrutements de policiers ont déjà été lancés. 

Des permanences expérimentées dans les quartiers

Les policiers municipaux tiendront des permanences dans les mairies de quartier. L’objectif est de renforcer leur présence sur le terrain, à l’écoute des habitants. Ce dispositif sera expérimenté courant mai dans les quartiers Saint-Simon et Borderouge.

Une police municipale avec des moyens renforcés

> 430 policiers: ce sera l'effectif total de la police municipale toulousaine en 2026 grâce au recrutement de 100 agents supplémentaires. 

> 545 caméras constitueront le parc de vidéoprotection fin 2023, après l’installation de 100 nouvelles caméras. Ce dispositif, qui a connu une forte montée en puissance entre 2014 et 2017, est reconnu pour son efficacité. Chaque année, 1 800 demandes d’images de vidéoprotection (réquisitions) sont faites par les pouvoirs publics : elles facilitent les enquêtes policières et/ou les procédures de justice. 


Pour en savoir plus:

> Sur les forces de police municipale à Toulouse et leurs missions

> Sur le dispositif de vidéoprotection

> Sur le Contrat de sécurité intégrée


jeudi 28 janvier Exercice de sécurité civile - Cathédrale Saint-Étienne
Un exercice de sécurité civile est programmé jeudi 28 janvier à la cathédrale Saint-Étienne. La circulation dans le secteur risque d'être perturbée.

La Préfecture organise un exercice de sécurité civile à la Cathédrale Saint-Étienne jeudi 28 janvier 2021. En conséquence, la circulation dans le secteur pourra être perturbée.

 


Exercice de sécurité civile à Portet-sur-Garonne
Un exercice destiné à tester le Plan particulier d’intervention (PPI) de l’entreprise LINDE France à Portet-sur-Garonne, est programmé mercredi 18 novembre à partir de 19h. Retrouvez la carte du périmètre concerné sur cette page.

Cette simulation est organisée par le Préfet de la Haute-Garonne avec l’ensemble des services concernés, notamment les mairies de Portet-sur-Garonne, Cugnaux, Villeneuve-Tolosane et Toulouse.

Périmètre concerné

carte perimètre exerciceTéléchargez la carte ci-contre qui présente le périmètre concerné . (format.jpeg) 

Le PPI est établi en vue de la protection des populations, des biens et de l’environnement pour faire face aux risques particuliers liés à l’existence et au fonctionnement des sites industriels. L’élaboration et la mise en œuvre de ce plan, qui fait partie du dispositif ORSEC, relèvent du Préfet de département.

Cet exercice a pour but de tester l’organisation des secours, la procédure de déclenchement du PPI et la mise en place des structures de commandement en cas d’accident industriel qui surviendrait en dehors des heures ouvrées.

Déroulé de l'exercice

La sirène du site Linde France résonnera vers 19h30 dans le cadre de l’exercice. Vous pouvez écouter le signal national d’alerte sur l’Internet départemental de l’État.
En revanche, la sirène ne sonnera pas pour signaler la fin d’exercice.

En situation réelle, cette sirène signale un danger. Il convient de se confiner dans le bâtiment le plus proche.
 

Toutes les dispositions seront prises pour que les activités ordinaires des riverains ne soient pas perturbées par le déroulement de cet exercice.


Le plan Vigipirate : niveau Urgence Attentat

En raison des événements survenus jeudi 29 octobre à Nice, le Premier Ministre a rehaussé le plan Vigipirate au niveau "Urgence Attentat" sur l’ensemble du territoire national.

Urgence attentat

Après l'attentat perpétré à Nice le jeudi 29 octobre, le Premier Ministre a rehaussé le  plan Vigipirate à son niveau maximum "Urgence attentat" et cela sur l'ensemble du territoire national. En savoir plus sur le site de la préfecture de la Haute-Garonne

Stationnement interdit aux abords de l'ensemble des bâtiments publics

Le stationnement est ainsi interdit aux abords de l'ensemble des bâtiments publics toulousains : les locaux administratifs ou politiques, les bâtiments scolaires ou accueillant la petite enfance, les établissements médico-sociaux et sociaux, les centres commerciaux, les transports en commun et les gares voient leur sécurité renforcée.  L'interdiction s'applique jusqu'à nouvel ordre.


Plan Vigipirate

Le plan Vigipirate est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme. Il associe tous les acteurs nationaux – l’Etat, les collectivités territoriales, les entreprises et les citoyens – à une démarche de vigilance, de prévention et de protection. Il est composé de trois niveaux activés selon  : 

  • Le niveau "vigilance" :  posture permanente de sécurité et mise en œuvre de 100 mesures toujours actives.
  • Le niveau "sécurité renforcée - risque attentat" :  en cas de menace terroriste élevée, voire très élevée. Plusieurs mesures particulières additionnelles peuvent alors être activées en complément des mesures permanentes de sécurité et selon les domaines concernés par la menace (aéroports, gares, lieux de cultes, etc.).
  • Le niveau "urgence attentat" permet notamment d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens, mais aussi de diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens dans une situation de crise.
    Sources : www.gouvernement.fr/vigipirate

L'usage détourné du gaz hilarant interdit
La mairie de Toulouse a pris un arrêté interdisant la détention, l'utilisation et l'abandon de cartouches de gaz de protoxyde d'azote, dit gaz hilarant, sur le domaine public. Cet arrêté s'applique jusqu'au 31 mars 2021.

 

L'usage détourné de ce gaz par les jeunes, à des fins récréatives, constitue un véritable enjeu de santé publique. Afin de protéger les jeunes consommateurs, la Mairie a interdit la vente ou la cession à titre gratuit de ce gaz dit hilarant à des mineurs quel qu'en soit le conditionnement, sur le domaine public ou dans tout établissement commercial.

La consommation de ce gaz pose, en outre, des problèmes de tranquillité publique car il occasionne des nuisances sonores pour les riverains. Enfin, ces cartouches métalliques, délaissées sur l'espace public, représentent un réel danger à la fois pour les piétons et les cyclistes, en augmentant le risque de chutes, et pour l'environnement.

La mairie de Toulouse a donc pris un arrêté interdisant la détention, l'utilisation et l'abandon de cartouches de gaz de protoxyde d'azote, dit gaz hilarant, sur le domaine public. Cet arrêté s'applique jusqu'au 31 mars 2021. Cet arrêté est en vigueur jusqu'au 31 mars 2021. Vous pouvez le télécharger au format.pdf


Pour en savoir plus

Information sur l’usage détourné du protoxyde d’azote sur le site de la Mission Interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives


Suite pollution de l'Hers : restriction ne pas utiliser l'eau des puits levée

Suite à une pollution aux hydrocarbures de l’Hers la semaine du 6 juillet, l'Agence régionale de santé Occitanie avait recommandé, par mesure de précaution, de ne pas utiliser l’eau des puits pour l’arrosage des jardins et potagers. Suite aux résultats des analyses post pollution, la restriction qui consistait à ne pas utiliser l'eau des puits pour le jardinage ou l'entretien du potager a été levée.

La situation

Une pollution aux hydrocarbures a eu lieu la semaine du 6 juillet à partir du dépôt Tisséo d'Atlanta et des réservoirs de gasoil utilisé pour la flotte de bus. Des rejets ont eu lieu dans le milieu naturel de l'Hers.

Les conséquences

Selon l'Agence régionale de santé Occitanie et la préfecture de la Haute-Garonne

  • Concernant l'alimentation en eau potable, il n'y a pas de captage d'eau destinée à la consommation humaine dans l'Hers. L'eau du robinet n'a pas été impactée.
  • Suite aux résultats des analyses post pollution, la restriction qui consistait à ne pas utiliser l'eau des puits pour le jardinage ou l'entretien du potager a été levée.
  •  À savoir : La consommation d'eau non potable (forage, puits ou source) pouvant être à l'origine de risques sanitaires, il n' est pas conseillé de boire l'eau de son puits, sauf à avoir mis en place un suivi régulier de cette eau par un laboratoire agréé.l'alimentation en eau destinée à la consommation humaine à partir d'une ressource privée (forage, puits ou source) qui doit s'avérer tout à fait exceptionnelle (constructions nécessaires à l'exploitation agricole ou à la gestion d'espaces naturels et forestiers). Les adductions d'eau privées dites unifamiliales (un logement alimenté par un point d'eau privé) sont soumises à déclaration en mairie au titre du code général des collectivités territoriales. 

Les recommandations

L'Agence régionale de santé Occitanie demande aux usagers d'être vigilants sur la qualité de l'eau et notamment pour ce qui concerne son odeur. Toute anomalie observée devra vous être signalée, et pourra être relayée à l’ARS à l’adresse mail suivante : ars-oc-dd31-pgas@ars.sante.fr.


Cette recommandation concerne les communes de Toulouse, L’Union, Launaguet, Aucamville, Fonbeauzard, Castelginest, Bruguières, Saint Jory et Castelnau d’Estrétefonds,

Article mis à jour le 28/07/2020

Fontaine : se désaltérer à Toulouse

Sur le plan interactif de la ville, découvrez toutes les bornes fontaines. 

La mairie de Toulouse publie la carte de toutes les bornes-fontaines ouvertes, sur le territoire, où il est possible de boire.

Vous pouvez consulter cette carte en grand format.


Pour aller plus loin

Plan canicule et conseils pour affronter les grosses chaleurs.


Arrêté anti-alcool dans le centre-ville

La mairie de Toulouse a pris un arrêté municipal, le 15 juillet 2019, qui interdit la consommation d'alcool de 13 heures à 6 heures du matin dans un périmètre délimité du centre-ville.

L'arrêté, signé par le maire de Toulouse le 15 fuillet 2019, interdit  la consommation d'alcool de 13 heures à 6 heures du matin sur l'espace public du centre-ville :

  • dans le périmètre défini par les voies suivantes qui y sont incluses
    Boulevard d'Arcole, boulevard de Strasbourg, rue Roquelaine, place Roquelaine, rue Matabiau, boulevard Pierre Semard, boulevard Marengo, boulevard de la Gare, rue de la Colombette, boulevard Lazare Carnot, place Esquirol, rue de Metz, place du Pont Neuf, quai de La Daurade, place de La Daurade, quai Lombard, place Saint-Pierre et les marches ouvertes sur la Garonne, quai Saint-Pierre, rue Valade, place Anatole France, rue Albert Lautman, place du Peyrou, rue des Salenques, place Saint Julien, rue Lascrosses, place Armand Duportal, boulevard Lascrosses.
     
  • dans les lieux suivants
    place Saint-Aubin, boulevard Michelet, rue Riquet, place intérieure Saint Cyprien - Jean Diebold, place Roguet, place du Ravelin, jardin des Combattants d'Afrique du Nord et d'Indochine, Grande rue Saint-Michel, place Lafourcade, place de la Trinité, place de la Légion d'Honneur, place Jeanne d'Arc, square Pujol, avenue Albert Bedouce (portion comprise entre la rue Giulio Cesare Vanini et la rue du Midi), rue du Faubourg Bonnefoy (portion comprise entre la rue Saint-Laurent et la rue Jean Aicard)
     
  • dans le périmète défini par les voies suivantes qui y sont incluses
    À l'Ouest par la rue Virgile (section Camélia - Léonard de Vinci)
    Au Nord par la rue du Camélia (section Virgile - Bonnat)
    À l'Est par la rue Léon Bonnat (section Camélia - Léonard de Vinci)
    Au Sud par la rue Léonard de Vinci (section Virgile - Bonnat)

     

L'interdiction ne s'applique pas aux restaurants et bars autorisés à vendre de l'aloccol ainsi qu'à leur terrasses et aux lieux de manifestations locales où la consommation d'alcool a été autorisée.
 

Prévenir l'alcoolisation excessive

La Ville agit,sur le volet de la prévention avec le dispositif de prévention des risques Fêtons plus, Risquons moins. En plus du camion "Fêtons Plus Risquons Moins" installé place Saint Pierre et rue Gabriel Péri au centre-ville, le dispositif de prévention et réduction des risques se retrouve dans les nouveaux espaces festifs toulousains tout au long de l'année de 21h à 1h30 le jeudi et vendredi et de 21h à 2h le samedi ainsi que pendant les festivals. Des jeunes en service civique sillonnent les rues en triporteur afin d’informer, orienter et proposer du matériel pour une fête à moindre risque.


Pour en savoir plus

Vous pouvez télécharger l'arrêté du 15 juillet 2019, format.pdf


Arrêtés visant les troubles liés à la prostitution

Retrouvez dans cette page les arrêtés visant les troubles liés à la prostitution.

Le 7 juillet 2014, des arrêtés "troubles prostitution" avaient été signés sur 5 périmètres (Minimes, Sept Deniers, Matabiau). Obejctif ? Restaurer la tranquillité publique dans le secteur des Minimes et le secteur Matabiau et réguler les nuisances générées par l'exercice de la prostitution.

Ce premier arrêté avait été modifié le 10 mars 2015 pour étendre le périmètre d’interdiction vers l’avenue des Etats-Unis, l’avenue de Fronton et la route de Launaguet. Cette décision avait été prise après la demande de riverains, suivie d'observations de la police municipale. Cet arrêté s'étendait sur 4 avenues :

  • avenue des Etats-Unis (de Barrière-de-Paris au rond point Cassagne)
  • boulevard Pierre et Marie Curie (jusqu'à la rue Pierre Cazeneuve)
  • avenue de Fronton (du boulevard Pierre et Marie Curie jusqu'à la voie ferrée)
  • route de Launaguet (du boulevard Pierre et Marie Curie jusqu'à la voie ferrée)

Extension du périmètre

Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, a signé le 25 octobre 2019, pour une durée de six mois, un arrêté de prorogation et d’extension du périmètre de l’arrêté visant les troubles liés à la prostitution, relatif aux secteurs dits "La Salade" et "Ponts Jumeaux - Minimes".

Cette nouvelle extension est consécutive à des troubles de sûreté et d’ordre public, des nuisances diverses repérés sur ces secteurs, à  proximité d’ établissements scolaires et de structures de petite enfance. Cette interdiction s’applique 24h sur 24.

Téléchargez l'arrêté et la carte d’extension du périmètre (format.pdf)

Article mis à jour le 15/11/2019

Une fresque éphémère sur la porte étanche de la Garonnette
La fresque créée par l'artiste MR 2700 est visible depuis le quai de Tounis (entre le n°122 et le n°122 bis) jusqu’en décembre 2019. Elle a été réalisée suite à un appel à projets de la mairie visant à la mise en valeur de la porte étanche de la Garonnette, ouvrage remarquable de protection contre les crues de la Garonne.

Dans le cadre de l’information préventive sur le risque inondation par la Garonne, la mairie de Toulouse a lancé au début de l'année 2019 un appel à projets en vue de la réalisation d'une fresque temporaire sur un ouvrage de protection contre les crues :  la porte étanche de la Garonnette.

Cet ouvrage est mentionné parmi les 16 points d'intérêt du circuit découverte « La Garonne : fleuve puissant » permettant d’appréhender le risque d’inondation, entre rive gauche et rive droite, au travers de différentes thématiques : les zones inondables et la mémoire des crues, les mesures de prévention et de protection, les dispositifs de surveillance et de prévision des crues et enfin, les mesures de sauvegarde de la population. 

La fresque sur la porte étanche de la Garonnette a été réalisée par l'artiste MR 2700.
Elle est visible depuis le quai de Tounis (entre le n°122 et le n°122 bis) jusqu’en décembre 2019. 

 


Les polices renforcent leur coopération
En décembre 2014, une convention État - mairie de Toulouse avait été signée entre la police municipale et la police nationale. Cette convention vient d’être renouvelée et vient renforcer leur coopération. Décryptage.

La coopération entre la police municipale et police nationale s'intensifie. Respectivement placée sous l’autorité du Maire pour la première et le Préfet pour la seconde, elles assurent des rôles et missions spécifiques.
Une convention signée en décembre 2014 entre l’État et la Mairie visait à améliorer leur complémentarité. Le renouvellement de cette convention, signée en juillet 2019 pour trois ans, renforce la coordination entre les deux polices. Cet outil, très opérationnel, détaille, en 31 articles, la nature et les lieux d’intervention des deux polices ainsi que les modalités de la coordination. 

Points clés de cette convention

  • Elargissement des périmètres d’intervention et des horaires : la police municipale intervient, dans ses domaines d'action, sur l'ensemble de la ville y compris sur les secteurs dits sensibles, désormais 24h sur 24h 7 jours sur 7
  • Vidéo protection : la convention fixe les modalités de communication et d'exploitation des images captées par les caméras en service sur le territoire communal et définit également le fonctionnement de la vidéo verbalisation dans les respect des libertés publiques
  • Prévention de la délinquance : chaque semaine, des interventions conjointes peuvent être menées sur un point de la ville pour assurer la présence dans un quartier où un problème identifié a été signalé par exemple par le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance.

 

présentation de la convention de coordination le 4 octobre 2019

Présentation de la convention police nationale - police municipale le 4 octobre 2019 à la préfecture de la Haute-Garonne
De gauche à droite : Olivier Arsac adjoint au maire de Toulouse chargé des politiques de Prévention et Sécurité, Jean-Luc Moudenc maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole, Etienne Guyot préfet de la Haute-Garonne, préfet de la région Occitanie ; Dominique Alzeari Procureur de la République de Toulouse ;  Nelson Bouard, directeur départemental de la sécurité publique de la Haute-Garonne.


Les principales missions de la police municipale

Les 330 agents de la police municipale, placés sous l’autorité du Maire, assurent :

  • la tranquillité publique
  • l'encadrement des manifestations et événements
  • la surveillance de la voie publique (véhicule, moto, vélo ou pédestre)
  • le contrôle du stationnement et de la circulation et mise en fourrière
  • des missions de lutte contre les incivilités
  • l'application des arrêtés municipaux
  • les interpellations d’auteurs de flagrants délits. Pour en savoir plus

Les principales missions de la police nationale

Placé sous l’autorité du Préfet et du procureur de la République, la police nationale assure sur le territoire de Toulouse : 

  • la sécurité des personnes et des biens
  • les opérations de maintien et de rétablissement de l’ordre public
  • la lutte contre la grande délinquance : trafic de stupéfiant, criminalité organisée, réseaux ma­fieux de prostitution
  • la protection contre les menaces extérieures et la lutte contre le terrorisme

Visite guidée : Toulouse sous l’angle de la mémoire du risque d’inondation par la Garonne
À l'occasion des Journées du patrimoine et de l'inauguration de la fresque réalisée sur la porte étanche de la Garonnette, la Mairie vous propose une visite de Toulouse sous l’angle de la mémoire du risque d’inondation par la Garonne. Pensez à vous inscrire. 

Visite guidée : risque d'inondation par la Garonne

Samedi 21 septembre, la Mairie vous invite à découvrir Toulouse sous l’angle de la mémoire du risque d’inondation par la Garonne, ainsi que des mesures de prévention et de protection prises pour la sauvegarde de la population. Cette visite entre dans le cadre de l'information préventive sur les risques majeurs, notamment le risque inondation, en vue de réduire la vulnérabilité des personnes, des biens et de l’environnement.

À cette occasion, un dépliant présentant les points d’intérêt du circuit sera remis aux participants. Il permettra d’identifier sur une carte, en rives gauche et droite de la Garonne, entre Pont Neuf et Pont Saint-Pierre notamment, de ces points accompagnés de descriptions mettant en avant des informations telles que la crue historique, la surveillance des crues, les moyens de protection et de sauvegarde, etc.,

Pensez à vous inscrire par mail : visite gratuite, limitée à 15 personnes par visite (1 à 2 groupes).

RDV à 14h30, 16h et 17h30 au pied de la porte étanche, avenue de la Garonnette (côté Garonne)
Durée 1h à 1h30 suivant les échanges
Métro : Ligne A, Esquirol

Inauguration de la fresque samedi 21 septembre

En debut d'année 2019, la Mairie a lancé un appel à projet pour créer une fresque, temporaire, par un ou des artiste(s)-graffeur(s) sur la "porte de la Garonnette", ouvrage de protection contre les crues de la Garonne. Réalisée par l'artiste MR 2700, cette fresque sera inaugurée samedi 21 septembre à l'occasion des Journées du Patrimoine 2019. Le graff restera visible sur site jusqu’en décembre 2019 : cette installation sera éphémère car située dans le périmètre du site patrimonial remarquable de la ville de Toulouse, ainsi que dans le périmètre du site classé du plan d’eau et des berges de la Garonne.


Projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER)


Venue de Bernard Cazeneuve à Toulouse

Lundi 29 décembre 2014, après une présentation des effectifs de la police municipale, le Ministre de l'Intérieur, le Maire de Toulouse et le Préfet de la région Midi-Pyrénées ont signé la nouvelle convention de coordination entre la Police Municipale et la Police Nationale.

Lundi 29 décembre, le Maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, en présence du Préfet de la région Midi-Pyrénées, a accueilli Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, au Capitole.
 

En images :

Signature de la nouvelle convention de coordination entre la Police municipale et la Police nationale.
Cette convention définit les missions et le périmètre d'action des services de police. Objectif ? Améliorer leur complémentarité. En voici les principes clés:

  • la police municipale intervient dans les quartiers de la Politique de la Ville, dont elle était absente jusqu'ici (certaines opérations y seront menées avec la police nationale)
  • les deux services intensifient les échanges d'informations, notamment à l'aide du service Allo Toulouse qui communiquera ses données à l'État à des fins d'enquête ou de statistiques
  • les deux polices suivront des formations communes ; un partenariat portera également sur les procédures de travail (notamment concernant la consommation d'alcool)
  • la gestion des fourrières a été intégralement transférée à la police municipale pour permettre à la police nationale de se concentrer sur ses missions essentielles contre la grande délinquance. Cette décision a été adoptée le 12 décembre 2014 par le conseil municipal.

signature de la convention police municipale / police nationale

Monsieur le Préfet, Monsieur le Ministre et Monsieur le Maire.
 

Présentation des effectifs de la Police municipale cour Henri IV


> présentation de la brigade d'intervention rapide

> présentation de la brigade équestre

source Photos : Ministère de l'intérieur - @Place_Beauvau // Didier Cousy - Ville de Toulouse


Lors de sa venue à Toulouse, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé les mesures suivantes :

  •  un renfort des effectifs de la police nationale à Toulouse avec l'affectation de 50 policiers supplémentaires, courant 2015, dont 15 dédiés à une "brigade spécialisée de terrain en centre-ville"
  • l'extension de la Zone de sécurité prioritaire (ZSP) du Grand Mirail au quartier des Pradettes.

Essai mensuel de sirènes mercredi 8 novembre à 12h

Les essais mensuels des sirènes d’alerte relevant de l’État et des communes et des établissements industriels autres que les aménagements hydrauliques ont lieu le premier mercredi de chaque mois à midi. Le premier mercredi de novembre 2017 étant un jour férié, l’essai mensuel est reporté à ce mercredi 8 novembre 2017 à 12h.

Les essais de sirènes

La mise en place du Système d'alerte et d'information des populations (SAIP) répond à la nécessité pour le maire ou le préfet, voire le ministre de l'Intérieur, de diffuser un signal ou un message, lors d'un événement d'une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle et industrielle, attentat terroriste), aux personnes qui sont susceptibles ou sont en train d'en subir les effets.

En ce qui concerne les sirènes, le déploiement du SAIP consiste à raccorder des sirènes existantes à ce système et à en installer des nouvelles.
Dans le département de la Haute-Garonne, ce sont 135 sirènes (51 existantes et 84 nouvelles) qui seront raccordées au SAIP. 
 

Le signal d'alerte

Le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
Le signal de fin d'alerte : son continu de 30 secondes
Les essais mensuels : 1 séquence d'1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi


Le signal d'alerte

Le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
Le signal de fin d'alerte : son continu de 30 secondes
Les essais mensuels : 1 séquence d'1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi

Article mis à jour le 08/11/2017

jeudi 13 avril Essais de sirènes

Jeudi 13 avril, les sirènes de Lalande, place Paul-Riché, de Croix-Daurade, route d’Albi, et du Château d'eau, rue Edouard-Lartet retentiront pour essais. Ces tests sont effectués dans le cadre du déploiement du nouveau Système d'alerte et d'Information des Populations (SAIP) par le ministère de l'Intérieur.

Les sirènes retentiront pour essais

jeudi 13 avril dans la matinée

  • sirène de Lalande (3, place Paul Riché)
  • sirène de Croix-Daurade (135, route d’Albi)

jeudi 13 avril après-midi

  • sirène du Château d'eau, rue Edouard Lartet

Le signal d'alerte

Le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
Le signal de fin d'alerte : son continu de 30 secondes
Les essais mensuels : 1 séquence d'1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi

Les essais de sirènes

La mise en place du Système d'alerte et d'information des populations répond à la nécessité pour le maire ou le préfet, voire le ministre de l'Intérieur, de diffuser un signal ou un message, lors d'un événement d'une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle et industrielle, attentat terroriste), aux personnes qui sont susceptibles ou sont en train d'en subir les effets.

En ce qui concerne les sirènes, le déploiement du SAIP consiste à raccorder des sirènes existantes à ce système et à en installer des nouvelles.
Dans le département de la Haute-Garonne, ce sont 135 sirènes (51 existantes et 84 nouvelles) qui seront raccordées au SAIP. 
Des essais sonores ont lieu à chaque raccordement d'une sirène au SAIP.


 

Article mis à jour le 13/04/2017

Essais de sirènes

Mercredi 25 janvier dans l'après-midi, les sirènes du Stade Robert Barran, chemin des Côtes de Pech David retentiront pour essai. Ces tests sont effectués dans le cadre du déploiement du nouveau Système d'alerte et d'Information des Populations (SAIP) par le ministère de l'Intérieur.

Le signal d'alerte

Le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
Le signal de fin d'alerte : son continu de 30 secondes
Les essais mensuels : 1 séquence d'1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi

Les essais de sirènes

La mise en place du Système d'alerte et d'information des populations répond à la nécessité pour le maire ou le préfet, voire le ministre de l'Intérieur, de diffuser un signal ou un message, lors d'un événement d'une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle et industrielle, attentat terroriste), aux personnes qui sont susceptibles ou sont en train d'en subir les effets.

En ce qui concerne les sirènes, le déploiement du SAIP consiste à raccorder des sirènes existantes à ce système et à en installer des nouvelles.
Dans le département de la Haute-Garonne, ce sont 135 sirènes (51 existantes et 84 nouvelles) qui seront raccordées au SAIP. 
Des essais sonores ont lieu à chaque raccordement d'une sirène au SAIP.


 

Article mis à jour le 25/01/2017

Essais de sirènes

Mardi 22 novembre dans la matinée, la sirène de l'église de Saint-Simon retentira pour essai. Ces tests sont effectués dans le cadre du déploiement du nouveau Système d'alerte et d'Information des Populations (SAIP) par le ministère de l'Intérieur.

La sirène de Toulouse-Saint-Simon, située à l'église, place de l’Église retentira, pour essai, mardi 22 novembre 2016 dans la matinée.

Le signal d'alerte

Le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
Le signal de fin d'alerte : son continu de 30 secondes
Les essais mensuels : 1 séquence d'1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi

Les essais de sirènes

La mise en place du Système d'alerte et d'information des populations répond à la nécessité pour le maire ou le préfet, voire le ministre de l'Intérieur, de diffuser un signal ou un message, lors d'un événement d'une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle et industrielle, attentat terroriste), aux personnes qui sont susceptibles ou sont en train d'en subir les effets.

En ce qui concerne les sirènes, le déploiement du SAIP consiste à raccorder des sirènes existantes à ce système et à en installer des nouvelles.
Dans le département de la Haute-Garonne, ce sont 135 sirènes (51 existantes et 84 nouvelles) qui seront raccordées au SAIP. 
Des essais sonores ont lieu à chaque raccordement d'une sirène au SAIP.


 

Article mis à jour le 21/11/2016

lundi 24 octobre Essais de sirènes

Lundi 24 octobre dans l'après-midi, des sirènes retentiront à Toulouse pour essai. Ces test sont effectués dans le cadre du déploiement du nouveau Système d'alerte et d'Information des Populations (SAIP) par le ministère de l'Intérieur.
 

Les sirènes retentiront pour essai

 Lundi 24 octobre 2016, dans l’après-midi :

  • sirène de l'école Jules Ferry, avenue des États-Unis
  • sirène de Toulouse-Saint-Simon, Église, place de l’Église
  • sirène située 1, place du Capitole

Le signal d'alerte

Le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
Le signal de fin d'alerte : son continu de 30 secondes
Les essais mensuels : 1 séquence d'1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi

Les essais de sirènes

La mise en place du Système d'alerte et d'information des populations répond à la nécessité pour le maire ou le préfet, voire le ministre de l'Intérieur, de diffuser un signal ou un message, lors d'un événement d'une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle et industrielle, attentat terroriste), aux personnes qui sont susceptibles ou sont en train d'en subir les effets.

En ce qui concerne les sirènes, le déploiement du SAIP consiste à raccorder des sirènes existantes à ce système et à en installer des nouvelles.
Dans le département de la Haute-Garonne, ce sont 135 sirènes (51 existantes et 84 nouvelles) qui seront raccordées au SAIP. 
Des essais sonores ont lieu à chaque raccordement d'une sirène au SAIP.


 

Article mis à jour le 24/10/2016

mercredi 21 septembre Forum des risques majeurs
À l'occasion de la commémoration du 15e anniversaire de la catastrophe d'AZF, le 21 septembre, la mairie de Toulouse organise le premier forum des risques majeurs, une journée d'information et de sensibilisation sur les risques majeurs à destination des familles.

Retrour en images

programme

De 9h30 à 19h, des conférences et démonstrations sont programmées place Saint-Pierre ou à proximité. À 10h17, une minute de silence sera respectée en mémoire de l'explosion de l'usine AZF, le 21 septembre 2001.

Démonstrations

  • Fermetures des portes étanches : deux démonstrations le matin et trois l'après-midi sont proposées par Toulouse Métropole. Rendez-vous au stand de Toulouse Métropole 15 mn avant et départ en groupe vers la rue Viguerie.
  • Sauvetage en Garonne à 11h : démonstration du service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de 30 mn, à voir depuis la rive en bas de la place Saint-Pierre.
  • Mesure de débit de la Garonne par jaugeage : démonstration sur demande par la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) de 30 mn, à voir depuis la rive en bas de la place Saint-Pierre. Renseignements sur le stand de la DREAL.

Conférences

  • À 9h45 et 17h. Le rôle des services techniques suite à la catastrophe d'AZF. Conférence de 20 mn environ proposée par Toulouse Métropole.
  • À 10h30 et 16h. Les risques météorologiques et climatiques. Conférence de Météo France par Joël Collado de 45 mn environ.
  • À 11h30 et 15h. La participation du SDIS en cas de crue, de l'urgence au retour à la normale. Conférence du service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de 1h environ.


En pratique

mercredi 21 septembre 2016br /> de 9h30 à 19h
place Saint-Pierre

Téléchargez le programme du Forum des risques majeurs.

 

 

 


Pour aller plus loin

Article mis à jour le 23/09/2016

jeudi 7 juillet Essais de sirène

Jeudi 7 juillet dans la matinée, la sirène de l'école Étienne Billères, rue Henri Desbals, retentira pour essais. Ce test est effectué dans le cadre du déploiement du nouveau Système d'alerte et d'Information des Populations (SAIP) par le ministère de l'Intérieur.

Le signal d'alerte

Le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
Le signal de fin d'alerte : son continu de 30 secondes
Les essais mensuels : 1 séquence d'1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi

Les essais de sirènes

La mise en place du Système d'alerte et d'information des populations répond à la nécessité pour le maire ou le préfet, voire le ministre de l'Intérieur, de diffuser un signal ou un message, lors d'un événement d'une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle et industrielle, attentat terroriste), aux personnes qui sont susceptibles ou sont en train d'en subir les effets.

En ce qui concerne les sirènes, le déploiement du SAIP consiste à raccorder des sirènes existantes à ce système et à en installer des nouvelles.
Dans le département de la Haute-Garonne, ce sont 135 sirènes (51 existantes et 84 nouvelles) qui seront raccordées au SAIP. 
Des essais sonores ont lieu à chaque raccordement d'une sirène au SAIP.


 


mardi 10 mai Essais de sirène

Mardi 10 mai dans l'après-midi, la sirène de l'école Étienne Billères retentira pour essais. Ce test est effectué dans le cadre du déploiement du nouveau Système d'alerte et d'Information des Populations (SAIP) par le ministère de l'Intérieur.

Le signal d'alerte

Le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
Le signal de fin d'alerte : son continu de 30 secondes
Les essais mensuels : 1 séquence d'1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi

Les essais de sirènes

La mise en place du Système d'alerte et d'information des populations répond à la nécessité pour le maire ou le préfet, voire le ministre de l'Intérieur, de diffuser un signal ou un message, lors d'un événement d'une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle et industrielle, attentat terroriste), aux personnes qui sont susceptibles ou sont en train d'en subir les effets.

En ce qui concerne les sirènes, le déploiement du SAIP consiste à raccorder des sirènes existantes à ce système et à en installer des nouvelles.
Dans le département de la Haute-Garonne, ce sont 135 sirènes (51 existantes et 84 nouvelles) qui seront raccordées au SAIP. 
Des essais sonores ont lieu à chaque raccordement d'une sirène au SAIP.


 

Article mis à jour le 09/05/2016

mercredi 23 mars Essais de sirène

Mercredi 23 mars, dans l'après-midi, la sirène de l'Église Lafourguette, route de Seysses retentira pour essai. Ce test est effectué dans le cadre du déploiement du nouveau Système d'alerte et d'Information des Populations (SAIP) par le ministère de l'Intérieur.

Le signal d'alerte

Le signal d'alerte : 3 séquences d'1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
Le signal de fin d'alerte : son continu de 30 secondes
Les essais mensuels : 1 séquence d'1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi

Les essais de sirènes

La mise en place du Système d'alerte et d'information des populations répond à la nécessité pour le maire ou le préfet, voire le ministre de l'Intérieur, de diffuser un signal ou un message, lors d'un événement d'une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle et industrielle, attentat terroriste), aux personnes qui sont susceptibles ou sont en train d'en subir les effets.

En ce qui concerne les sirènes, le déploiement du SAIP consiste à raccorder des sirènes existantes à ce système et à en installer des nouvelles.
Dans le département de la Haute-Garonne, ce sont 135 sirènes (51 existantes et 84 nouvelles) qui seront raccordées au SAIP. 
Des essais sonores ont lieu à chaque raccordement d'une sirène au SAIP.


 

Article mis à jour le 22/03/2016

Essais de sirène, mardi 12 janvier

Mardi 12 janvier, dans la matinée, la sirène de la rue du Caillou Gris retentira pour essai dans le quartier des Minimes. Ce test est effectué dans le cadre du déploiement du nouveau Système d'Alerte et d'Information des Populations (SAIP) par le ministère de l'Intérieur.

La mise en place du Système d'alerte et d'information des populations répond à la nécessité pour le maire ou le préfet, voire le ministre de l'Intérieur, de diffuser un signal ou un message, lors d'un événement d'une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle et industrielle, attentat terroriste), aux personnes qui sont susceptibles ou sont en train d'en subir les effets.

En ce qui concerne les sirènes, le déploiement du SAIP consiste à raccorder des sirènes existantes à ce système et à en installer des nouvelles.
Dans le département de la Haute-Garonne, ce sont 135 sirènes (51 existantes et 84 nouvelles) qui seront raccordées au SAIP. 
Des essais sonores ont lieu à chaque raccordement d'une sirène au SAIP.

Article mis à jour le 11/01/2016

Installation du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance

Le Conseil Local de Sécurité de Prévention de la Délinquance (CLSP), présidé par le maire Jean-Luc Moudenc, s'est réuni vendredi 27 février dans la salle du conseil municipal.

La séance a été introduite par le Maire Jean-Luc Moudenc. Étaient notamment présents, ou représentés, le Préfet de la région Midi-Pyrénées, le Procureur de la République, le Président du Tribunal de Grande Instance, le Vice-Président du Conseil Général de la Haute-Garonne et de nombreux acteurs locaux de la prévention de la délinquance.

À l'ordre du jour 

Les bilans sur l'évolution de la délinquance à Toulouse et sur les actions sur les zones de sécurité prioritaires, sur l'année 2014, ont été dressés.
Le Maire de Toulouse a présenté les actions engagées par la Ville de Toulouse pour lutter contre la délinquance, notamment la nouvelle convention de coordination entre la Police Municipale et la Police Nationale signée en décembre 2014, le déploiement de la vidéoprotection et le lancement prochain d'actions ciblées sur le quartier Matabiau et la Place Saint-Pierre.
Olivier Arsac, Adjoint au maire chargé de la prévention et sécurité, a ensuite expliqué la nouvelle organisation des cellules territoriales de veille prévention-sécurité.
Le Procureur de la République, Pierre-Yves Couilleau, a exposé les dispositifs pilotés par la justice et a annoncé la mise en place d'un GLTD (Groupe Local de Traitement de la Délinquance) en centre-ville, en lien avec les renforts annoncés par le Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, lors de sa venue à Toulouse en décembre 2014.
Enfin, Jean-Luc Moudenc a annoncé l'installation, le 5 mars prochain, de la nouvelle Commission des Libertés Publiques et de la Tranquillité Publique. Présidée par Gérard Folus, elle réunira les institutionnels, des élus de la Ville, des représentants des groupes politiques de la municipalité, et pour la première fois, des représentants d'associations de quartier.

Les représentants de la Ville

Le Conseil Local de Sécurité de Prévention de la Délinquance (CLSP), réunit  l'ensemble des acteurs prenant part à l'application des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance. Des représentants de la Ville ont été désignés par le maire pour y siéger. Jean-Luc Moudenc a fixé, par arrêté du 5 décembre 2014, cette composition :

  • L'Adjoint au maire délégué à la coordination des politiques de prévention et sécurité
  • L'Adjoint au maire délégué à la coordination des politiques de solidarité et des affaires sociales
  • L'Adjointe au maire déléguée à la coordination des affaires scolaires
  • L'Adjoint au maire délégué à la coordination de la démocratie locale et de la citoyenneté
  • L'Adjoint au maire délégué  à la jeunesse et aux activités socioculturelles
  • L'Adjointe au maire à l'emploi
  • L'Adjoint au maire délégué au logement
  • La Conseillère municipale déléguée à la prévention médico-éducative chez les jeunes
  • Le Conseiller municipal délégué à la diversité et à l'égalité
  • La Conseillère municipale déléguée au comité consultatif égalité hommes-femmes
  • Le Directeur du Cabinet du maire
  • Le Chargé de mission sécurité-prévention au Cabinet du maire
  • Le Ddirecteur général des services de la ville
  • Le Directeur de la police municipale

Le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance

Instauré par la loi de Juillet 2002, le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance réunit, localement, l'ensemble des acteurs prenant part à l'application des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance.
À Toulouse, il est présidé par le Maire Jean-Luc Moudenc. Le Préfet et le Procureur de la République sont membres de droit.


Pour aller plus loin

Découvrez le dossier consacré à la sécurité dans le magazine municipal à Toulouse, daté de février-mars 2015.


Vidéoprotection : réunion publique pour le quartier Arnaud Bernard

Jeudi 4 septembre à 18h30 salle Castelbou, Julie Escudier, maire de quartier, convie les riverains, les commerçants et les associations du quartier Arnaud Bernard à une réunion publique consacrée au prochain déploiement de la vidéoprotection dans le quartier.

Soucieuse du cadre de vie des Toulousains, la Municipalité définit et met en œuvre, en lien avec les riverains concernés, un plan d'action global en faveur de la qualité de l'espace public, la tranquillité, l'attractivité commerciale et cuturelle et l'amélioration de l'habitat. Dans le quartier Arnaud Bernard, conformément aux engagements pris par la nouvelle équipe devant les Toulousains lors de la campagne municipale, la vidéoprotection sera déployée.

Réunion publique

Jeudi 4 septembre, aux côtés de Julie Escudier, maire de quartier, seront présents Olivier Arsac, adjoint à la prévention, la sécurité et la Police municipale, Jean-Jacques Bolzan, adjoint à la démocratie locale et au commerce, et Joël Azorin, chargé de mission Sécurité au cabinet du Maire.
À l'occasion de cette réunion, les participants pourront faire état de leurs préoccupations et de leurs suggestions, puis une discussion sera engagée autour des premières orientations de la Mairie. rendez-vous salle Castelbou jeudi 4 septembre à 18h30.


Informations pratiques

Jeudi 4 septembre à 18h30
salle Castelbou
22 rue Léonce Castelbou

Article mis à jour le 04/09/2014

Projet de plan particulier d'intervention du dépôt de la société ESSO S.A.F

Consultation du public sur le projet de plan particulier d'intervention du dépôt de la société ESSO S.A.F. à Toulouse

Conformément aux dispositions de l'article 8 du décret n°2005-1158 du 13 septembre 2005 relatif aux plans particuliers d'intervention concernant certains ouvrages ou installations fixes, le projet de plan particulier d'intervention du dépôt de la société ESSO S.A.F. sera mis à disposition du public pour une durée d'un mois à dater du 16 décembre 2013 au 16 janvier 2014 inclus dans les lieux suivants :

Préfecture : service interministériel des affaires civiles et économiques de défense et de protection civile (SIRACED PC) place Saint-Etienne à Toulouse, porte A3 deuxième étage.
Mairie de Toulouse, hôtel de ville, service accueil, place du Capitole
Mairie annexe Lalande, place Paul Riché
Point Information mairie Sept Deniers, 63 route de Blagnac
Mairie annexe Minimes, 6 rue du Caillou Gris
Point Information Mairie Trois Cocus, 97 avenue Ernest Renan
Point Information Mairie Ancely, avenue de Casselardit

Il pourra être consulté sur place aux heures habituelles d'ouverture au public par les personnes qui désireront en prendre connaissance.

Pendant toute la durée de la consultation, un registre sera mis à la disposition des intéressés pour y consigner les observations relatives au projet.

Pour le Préfet,
Le Sous-Préfet, Directeur de Cabinet
Signé
Olivier Delcayrou

Article mis à jour le 20/12/2013

Projet de plan particulier d'intervention société Herakles

Consultation du public sur le projet de plan particulier d'intervention de l'établissement de la société Herakles à  Toulouse.

Conformément aux dispositions de l'article 8 du décret n°2005-1158 du 13 septembre 2005 relatif aux plans particuliers d'intervention concernant certains ouvrages ou installations fixes, le projet de plan particulier d'intervention de l'établissement de la société HERAKLES sera mis à disposition du public pour une durée d'un mois à dater du 16 décembre 2013 au 16 janvier 2014 inclus dans les lieux suivants :

Préfecture : service interministériel des affaires civiles et économiques de défense et de protection civile (SIRACED PC) place Saint-Etienne à Toulouse, porte A3 deuxième étage.
Mairie de Toulouse, hôtel de ville, service accueil, place du Capitole
Point Info Mairie Empalot, place d'Empalot
Point Info Mairie  Croix de Pierre, 123bis route de Muret
Mairie annexe de Lafourguette, 1 place des Glières

Il pourra être consulté sur place aux heures habituelles d'ouverture au public par les personnes qui désireront en prendre connaissance.

Pendant toute la durée de la consultation, un registre sera mis à la disposition des intéressés pour y consigner les observations relatives au projet.

Pour le Préfet,
Le Sous-Préfet, Directeur de Cabinet
Signé
Olivier Delcayrou

Article mis à jour le 20/12/2013