Le port du masque à nouveau obligatoire dans le centre-ville

Le port du masque redevient obligatoire tous les jours, de 9h à 3h du matin, sur la voie publique et dans les espaces publics, dans le centre-ville de Toulouse, à compter du mercredi 21 juillet.
Une décision prise par le Préfet de la Haute-Garonne en raison de la hausse des contaminations au Covid-19 constatée ces derniers jours.

 

Dans quels secteurs le masque est-il à nouveau obligatoire à partir du mercredi 21 juillet ?

C'est principalement le centre-ville de Toulouse qui est concerné par cette obligation.
Le port du masque redevient obligatoire, tous les jours de 9h à 3h du matin, sur la voie publique et dans les espaces publics, dans le périmètre délimité par les voies suivantes ( cliquez ici ou sur l'image pour agrandir le plan) :
 
  • boulevard d’Arcole
  • boulevard de Strasbourg
  • boulevard Lazare Carnot
  • allées Forain François Verdier
  • allées Jules Guesde
  • avenue Maurice Hauriou
  • quai de Tounis
  • quai de la Daurade
  • place de la Daurade
  • quai Lucien Lombardquai Saint-Pierre dans sa section allant jusqu’au boulevard Armand Duportal
  • boulevard Armand Duportal
  • boulevard Lascrosses depuis la place Armand Duportal, boulevard d’Arcole.
Précisions sur le périmètre :
Le quai de Tounis, le quai de la Daurade, la place de la Daurade, le quai Lucien Lombard, la place Saint Pierre, le quai Saint-Pierre et la promenade Henri Martin sont inclus dans ce périmètre.
 
Le boulevard d’Arcole, le boulevard de Strasbourg, le boulevard Lazare Carnot, les allées Forain François Verdier, les allées Jules Guesde et l’avenue Maurice Hauriou  ne sont pas inclus dans ce périmètre.
 
 

Ne sont pas concernés pas l'obligation de port du masque :

Les personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical justifiant de cette dérogation ;
Les personnes pratiquant une activité sportive de plein air ;
Les enfants de moins de 11 ans.

Hausse des contaminations à Toulouse

Cette décision préfectorale est motivée par la dégradation de plusieurs indicateurs qui témoigne d'une reprise de l'épidémie de Covid-19 à Toulouse et dans la Haute-Garonne.
Au 19 juillet, le taux d’incidence*  était dans le département de 164 cas dépistés positifs pour 100 000 habitants, alors qu’il était de 95,6 cas pour 100 000 habitants au 16 juillet, soit une augmentation de 71,5 % en 3 jours. Pour les 20-30 ans, il est de 404,6 cas pour 100 000 habitants.
A Toulouse, le taux d’incidence est de 201,7 cas pour 100 000 personnes.
 
* Le taux d'incidence correspond au nombre de tests positifs pour 100.000 habitants. Il est calculé de la manière suivante : (100000 * nombre de cas positif) / Population