Initiatives dans le quartier Initiatives dans le quartier

Reportage. Mon quartier est magique

Agé de 16 ans, un résident du quartier Papus souhaitait faire partager sa passion pour la magie. C'est chose faite grâce au dispositif « Agir dans mon quartier – nouveau nom du Fonds FIPH ».

Darcy Contesse a appris à onze ans son premier tour de magie. Cinq ans plus tard, il en connaît assez pour vouloir diffuser son art auprès des enfants du secteur Bagatelle – Faourette. Mais détenir un savoir-faire ne suffit pas ; pour donner à voir et pour enseigner, il faut aussi disposer d'un matériel parfois coûteux. Pour avoir les moyens de ses ambitions, le jeune illusionniste a donc sollicité un coup de pouce financier.

Spectacles et formation

Au mois d'avril 2012, Darcy Contesse a défendu, devant le comité de gestion d' « Agir dans mon quartier », le projet qu'il avait monté avec l'aide de l'association « Sports et loisirs ».  Parce qu'il a su convaincre, il est aujourd'hui en mesure d'apprendre à ses élèves à couper quelqu'un en deux sans douleur et à le recoller sans séquelles apparentes !
Notre magicien projette de faire de sa passion un métier. Et si il poursuit aujourd'hui des études classiques dans le domaine du commerce, il a aussi, grâce au soutien  du Fonds « Agir dans mon quartier », , la possibilité de proposer des spectacles aux écoles ou aux centres de loisirs. Il dispense également des cours hebdomadaires, pour le moment à un groupe d'enfants âgés de 9 à 13 ans, avec des techniques variées qui vont des tours de cartes à la « grande illusion » en passant par les classiques de la « magie visuelle » qui fait apparaître et disparaître balles et foulards. Dans ses cours, on apprend des techniques, bien sûr, mais aussi à respecter la nature secrète de la magie. On apprend aussi la modestie en étant tour à tour le talentueux magicien et le modeste assistant.

Un engagement fort

Accompagné par une association et soutenu financièrement par « Agir dans mon quartier », Darcy Contesse a développé en montant et en défendant son dossier un goût pour l'engagement dans des projets collectifs. Il est devenu un des animateurs de l'association et un participant assidu des réunions du comité de gestion qui attribue les aides du FIPH dans son quartier. C'est pour lui une façon de rendre à la collectivité une part du soutien qu'elle lui a apporté.
 


Pour aller plus loin

"Agir dans mon quartier" est le nouveau nom du Fonds d'Initiative et de Participation des Habitants, aide financière visant à favoriser les actions de proximité et de solidarité, ainsi qu'à faciliter l'entraide entre les habitants de certains quartiers de la ville de Toulouse . Infos pratiques en cliquant ici.
Article mis à jour le 19/07/2013