La Grave : une concertation pour l'avenir du site

La mairie de Toulouse lance une concertation citoyenne afin de réfléchir à l'avenir du site de La Grave. 

La mairie de Toulouse et le Centre Hospitalier de Toulouse, propriétaire du lieu, engagent, en lien avec les services de l’Etat, une réflexion sur l’avenir de La Grave visant à ouvrir le site à tous.Lors de l’inauguration de la Cité de la santé le 20 juin 2019, le lancement d’une concertation citoyenne sur le devenir de ce site emblématique a été lancée afin de réfléchir à son devenir. Une première réunion publique a eu lieu le mercredi 26 juin 2019.

La Cité de la Santé

L’ouverture de la Cité de la Santé intervent apprès les aménagements réalisés par la Mairie  : ouverture d’une liaison piétonne avec le Jardin Raymond VI et le lancement très prochain des travaux de restauration de la chapelle Saint-Joseph de la Grave. La Cité de la santé propose notamment une maison médicale de garde et des consultations pour différentes spécialités.

La "Cité des Arts", au cœur de la réflexion

L’ambition de cette concertation est de faire le lien entre le passé et le futur du site et de permettre l’expression des besoins et des propositions pouvant trouver place dans le futur projet. Les échanges engloberont le volet culturel du projet sur la partie patrimoniale (à rénover) du site, une future « Cité des arts », mais aussi d’autres services et, sur la partie contemporaine dénuée de valeur patrimoniale, un volet d’habitat régi par de la mixité (logements sociaux, en accession sociale, à prix maîtrisés, locatif classique, accession à la propriété).
Ces évolutions vont nécessiter de modifier, sous l’autorité de l’Etat, le Plan de Prévention du Risque Inondation (PPRI), procédure qui sera lancée fin 2019 pour se clôturer courant 2021.
 
A l’issue de la concertation, un rapport d’intention sera remis à la mairie de Toulouse, au Centre Hospitalier de Toulouse et aux services de l’Etat pour une définition plus précise des projets envisagés à horizon de deux ans.