Bhallot ennoblit le lin
Jean-Baptiste Astau et Guillaume Prevost ont ouvert place Arnaud-Bernard la boutique et atelier Bhallot. Des sacs et accessoires en jute et lin y sont proposés. Innover de manière simple au service de l’écologie : tel est leur objectif.

« Il est l’immatériel, je suis le matériel ! » s’exclame avec un grand sourire, Guillaume Prevost, co- fondateur de la boutique Bhallot, en parlant de son associé, Jean-Baptiste Astau.
C’est au Bangladesh en 2014, dans le cadre d'une mission au sein d'une association française, que Guillaume, ingénieur dans le textile a rencontré Jean-Baptiste.
« Grâce à cet engagement, nous avons pris conscience des enjeux écologiques et économiques auxquels doit faire face notre civilisation. D’un coté, nous étions abasourdis par toutes les dérives sociales et écologiques qu’engendre l’industrie du textile, mais dans le même temps, nous avions à portée de main des alternatives qui ne cherchent qu’à être mieux valorisées pour inventer la mode de demain. Le déclic pour un rêve que nous avions en commun : remettre au goût du jour les matières naturelles telle que le lin et le jute et leur trouver un autre avenir que de finir en sacs à patates ou à café ! », poursuivent-ils.

De la graine au sac

« Nous avons travaillé avec des coopératives locales et les avons accompagnées pour les aider à revaloriser cette fibre. » Et de la graine au sac…. Il y eut une belle histoire ! « Nous sommes devenus des ennoblisseurs de tissu, expliquent les deux associés. Le lin est traité à l’huile de lin et nous le transformons en besace, pochette ou sac. Le lin est très résistant, il résiste à l’abrasion et  l’eau. En 2017, nous avons créé une boutique en ligne et en mai dernier, nous avons saisi l’opportunité proposée par la mairie de Toulouse avec le dispositif Commerce Avenir. Nous avons ainsi ouvert notre boutique sur la place Arnaud-Bernard, Bhallot. Guillaume est à la production, je suis à la commercialistation et à la communication. Nous souhaitons développer notre gamme qui se voit notamment complétée par des espadrilles et des sacs de randonnées réalisés par un partenaire portugais. Notre objectif :  aller vers une création la plus locale possible et un jour maîtriser toute la filière de A à Z en nous regroupant avec des agriculteurs. »

Ishita, designer et Estelle, graphiste ont rejoint Guillaume et Jean-Baptiste pour développer les modèles. Si vous voulez soutenir l’action de cette jeune et dynamique équipe, rendez-vous sur leur site en cliquant ici.


Dispositif "Commerce Avenir"

Plus d'infos sur  l'opération "Commerce Avenir"