La place Pinel au centre du monde

Située entre les quartiers Guilheméry et Bonhoure, la place Pinel rayonne dans le monde entier. Bientôt inscrite au « patrimoine mondial banalytique », ce lieu cache de nombreux mystères. Yves Lepestipon, Pinélien nous conte l'histoire !

« C'est en 1929 que la Place Marius Pinel  prend le nom de ce syndicaliste qui fut adjoint au maire en charge des affaires sociales au début du XXe siècle, commence Yves Le Pestipon, enseignant en littérature au lycée Pierre de Fermat. C'est notamment sur sa proposition que les allées Lafayette sont baptisées allées Jean Jaurès en 1916. Cette place est ornée en 1933  d'un kiosque à musique créé par Jean Montariol, architecte en chef de la ville de Toulouse ».

Intarrissable sur l'histoire de cette place, Yves Le Pestipon en connaît ses moindres recoins car il ne se contente pas de la fréquenter : il la vit, l'anime, l'exporte. Il est devenu Pinélien ! Pinélien ? Yves Le Pestipon nous donne les clés de compréhension et nous explique en préambule les mystères de la place... et ils sont nombreux. À la lecture de la liste suivante (non exhaustive!), nul doute que vous deviendrez pinélien à votre tour !

Les mystères de la place Pinel

  • Premier mystère :  la fonctionnalité inexistante de ce beau kiosque art déco. Ne parvenant pas à renvoyer le son vers l'extérieur... il ne sert à rien !
  • Deuxième mystère : pourquoi Jean Montariol a construit un édifice similaire à la piscine Alfred Nakache ? Pourquoi le  plafond de la bibliothéque municipale rue du Périgord est également une réplique ?
  • Troisième mystère et non des moindres : celui du parapluie. Depuis quand un parapluie noir trône sous le kiosque ?

Et Yves Le Pestipon de poursuivre avec des questionnements : Pourquoi 26 numéros autour de la place ? ; Pourquoi 10 colonnes ? 13 ouvertures à la base du kiosque ? 

D'une place banale, la place Pinel est un condensé de mystères qui en a fait sa particularité et lui a conféré un caractère unique.

Place à la poésie sonore

D'inutile, le kiosque est devenu référence pour Yves Le Pestipon et ses amis poètes. La poésie sonore s'invite sous son ombrelle après que les enfants y ont terminé leurs jeux.

Et la voix du kiosque s'exporte comme la terre de la place Pinel. Les Pinéliens en ont déposé aux Etats-Unis, en Italie, au Canada, au Mexique, au Honduras, en Australie, bientôt en Israël . Vous avouerez que ça ce n'est pas banal !

Mais à quoi ça sert ? « À rien, à nous faire plaisir tout simplement, affirme avec sérieux Yves Le Pestipon et de rajouter aussitôt : à créer des rencontres, à mettre en exergue la banalité de ces actes, rappelant que l'homme est un animal qui fait des actions inutiles avec détermination ».

Au programme du festival Fifigrot

«Je serai Pinélien jusqu'à la fin de mes jours », avoue Yves Le Pestipon. Le lundi 17 septembre, la place Pinel sera au cœur de l'actualité. En effet, dans le cadre du festival Fifigrot, les Pinéliens rencontrent leurs amis de la banalyse,  mouvement qui étudie le banal. Ensemble, ils proclameront le classement de la place Pinel au patrimoine mondial de la banalyse.

Le même soir, ils vont organiser une table ronde…carrée, comparer la pinélisation et la banalyse et transmettre la bonne parole. Car derrière cette banalité, cette banalyse ou cette absurdité, pour les moins convaincus, se cache un message politique. « En mélangeant les terres, on proclame l'unité du monde et tout le monde peut le faire ».

Quelle est l'utilité de l’inutile ? Une place ça vit, ses passants vieillissent, meurent, évoluent, les espaces font de même, la place s'enrichit de boulodromes, cani parc, jeux pour enfants, bancs, grilles, grillages et autres houx et arbustes. « Baudelaire écrivait que la forme d'une ville change plus vite hélas que le cœur d'un mortel » rappelle Yves Le Pestipon. Mais l'important n'est ce pas la rencontre ? Le lien social ? Et le bonheur tout simplement.

 


Infos pratiques

Rendez-vous lundi 17 septembre 

  • 18h place Pinel  -   le classement de la Place Pinel : Un événement banalytique ! (Bus, Lineo 1 ;  arrêt Tilleuls)
  • 20 h Cave Poésie - table ronde carrée : "la banalyse, une expérience" en présence de Yves Hélias, fondateur du congrès ordinaire de banalyse
     

En savoir plus sur la pinélisation :  visionnez le film  "Les aventures universelles de la place Pinel"
Le programme sur le site de Fifigrot


La place Pinel en 2020

Vous habitez le quartier Bonhoure-Guilheméry, vous fréquentez la Place Marius Pinel et ses abords. Quels usages aimeriez-vous améliorer ou développer sur cette place ? Donner votre avis pour l'aménagement de la place !