Présentation du quartier Jolimont - Soupetard - Roseraie - Gloire - Gramont - Amouroux

Découvrez la présentation du quartier Jolimont - Soupetard - Roseraie - Gloire - Gramont - Amouroux.

Ces  quartiers sont composés de deux ensembles distincts, traversés par des axes à caractère routier -boulevard des crêtes, route d’Agde :

  • à l’extérieur du périphérique la zone de Gramont entre zone commerciale et ruralité
  • à l’intérieur du périphérique, des ensembles pavillonnaires et collectifs construits majoritairement dans les années 50 à 70.

Jolimont

Dans le prolongement de l’axe Jean-Jaurès/Marengo, le quartier de Jolimont se situe sur les hauteurs de la ville. Dominé par le parc de l’Observatoire et la fameuse Colonne - obélisque commémorative d’une bataille napoléonienne en 1814 : la Bataille de Toulouse - il est construit sur les flancs d’une verdoyante colline. 

Amouroux

Le quartier Amouroux tient son nom de l’usine des frères Amouroux. Cette usine spécialisée dans le machinisme agricole fut fondée en 1873. Ce n’est qu’en 1925 que l’usine est déplacée à l’extérieure du centre ville, à l’endroit où elle donnera vie au quartier qui prendra son nom. Situé en dessous de Roseraie, il y réside une réelle vie de quartier.

Soupetard

Le quartier de Soupetard, principalement constitué de toulousaines –maisons traditionnelles- est un petit collectif. À la fois urbain et convivial, il propose de nombreux équipements sportifs et propices aux loisirs. C’est l’avenue Jean Chaubet qui marque la séparation entre Soupetard et Guilheméry. 

Le saviez-vous ?
Pourquoi ce quartier s’appelait « Soupetard » ? En effet, le quartier n’étant pas à côté du centre-ville, les travailleurs au XIXe siècle mettaient plus de temps à rentrer chez eux en fin de journée. En rentrant plus tard, ils soupaient aussi plus tard…"Soupetard" vient donc de "soupe tard". Il existe auu cœur même de ce quartier la rue Dinetard! 

 

Documents à télécharger

Format .pdf