Pouvourville : vers la transition agroécologique
4 000 pieds de tilleuls, alisiers, et autres noisetiers ont été plantés sur une parcelle agricole située sur les hauteurs de Pouvourville. Ce retour de la nature en ville s’inscrit dans le programme de transition agroécologique de la Mairie.

Le 5 mars, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, a symboliquement planté dans le quartier de Pouvourville, près de l’école du Pastel, les derniers pieds des futures haies champêtres qui vont s'étendre sur près d'un kilomètre.   

Cette parcelle de 17 ha a été choisie pour lancer le programme de transition agroécologique géré par la régie de Candie et impulsé par la Mairie de Toulouse.

La biodiversité enrichie

Les terres sont en effet progressivement transformées en agriparc associant cultures alimentaires (pois chiche, lin, soja...), biodiversité et haies champêtres.

4 000 plants d'arbres et d'arbustes (tilleuls, merisiers, chênes, érables champêtres, alisiers, pommiers, noisetiers....) vont ainsi s'enraciner. L'espace nature ainsi créé s'enrichira chaque année de 2 000 plants supplémentaires. 

L'objectif ? Faire pousser arbres et arbustes qui constitueront une strate arborée associée à des bandes de prairies, offrant ainsi un panorama de verdure où nature sauvage et espaces cultivés se rencontrent. 

Ces plantations enrichissent le paysage et sont un atout précieux pour la biodiversité: création de zones protégées, protection des ressources alimentaires pour la faune, protection des sols, effet brise-vent qui limite l'érosion... 

Un environnement préservé et propice aux balades

Sur ces 4 000 plantations, 1 500 plants ont été parrainés par Tisséo dans le cadre du chantier du téléphérique Téléo. La préservation de cette zone verte naturelle a fait l'objet d'une attention maximale tout au long du chantier pour en protéger la qualité environnementale. Des plantations sont prévues dans la zone verte de Pech David pour enrichir le boisement de quelque 600 nouveaux arbres.

Les habitants pourront ainsi profiter d'un environnement arboré et verdoyant lors de leurs balades dans le quartier. Il existe en effet deux sentiers particulièrement appréciés des marcheurs : le jardin des senteurs et la boucle des abeilles.