Agir contre toutes les formes de violence à l'égard des femmes

Autour de la Journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes, retrouvez au "carrefour-rencontre" square Charles-de-Gaulle, lundi 25 novembre,  la mairie de Toulouse et ses partenaires associatifs et institutionnels engagés dans la prévention et l'élimination des violences. De nombreux événements sont programmés dans toute la ville jusqu'au 6 décembre pour se mobiliser et agir  ! 

Carrefour-rencontre square Charles-de-Gaulle

Lundi 25 novembre de 10h à 18h

Pour cette 7e édition du carrefour-rencontre, la mairie de Toulouse et ses partenaires associatifs et institutionnels engagés dans la prévention et l'élimination des violences à l'égard des femmes, vous accueillent et vous informe sur les démarches et dispositifs en faveur des victimes : accueil, accompagnement, hébergement, protection, sécurité, santé, justice et accès aux droits des femmes victimes.

Parmi les participants à ce Carrefour, découvrez le Touril, le centre d’hébergement et de réinsertion sociale qui accueille des femmes avec ou sans enfants. 

Le Capitole en orange, à la tombée de la nuit

Vue du Capitole illuminé en orangeOrange est  la couleur officielle de la campagne du Secrétariat général de l’Organisation des Nations Unies, le 25 novembre, Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, devient “Orange Day”.
En s’associant à cette opération et en illuminant en orange le Capitole, la Mairie, en partenariat avec le  Zonta Club  de Toulouse soutient la campagne "Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles". 
Le Zonta Club est une organisation mondiale de services regroupant professionnels et décideurs œuvrant ensemble pour faire avancer le statut des femmes dans le monde par le biais du service et du plaidoyer.


Mobilisation dans les quartiers

  • Pour la 3e année consécutive, le quartier Bellefontaine-Lafourguette se mobilise contre toutes les formes de violences à l'égard des femmes et des filles. Coordonné par le centre social municipal Bellefontaine - La Fourguette, le programme concocté par les associations du quartier propose une série d'événements destinés  à Informer, soutenir en favorisant l'échange et la discussion ! En savoir +
     
  • Un collectif regroupant La maison des potes, le club de prévention, "l'ABP" et le CIDFF, Couleurs Citoyennes, Karavan, AIFOMEJ, Partage-Faourette, l'APIAF, l'Atelier du Scribe, le Collectif "En Tout Genre" et les Clubs de Prévention Faourette et Empalot organisent du 23 novembre au 2 décembre des échanges, des débats et des projections. Voir le programme sur le site de l'association KaravnAteliers Déclic d’autodéfense pour les femmes 
  • Ateliers Déclic d’autodéfense pour les femmes, proposés par l’association Faire Face dans les quartiers Croix de Pierre et Bellefontaine
    L’autodéfense féministe est une méthode, créée par et pour des femmes, qui propose une large palette d’outils et de stratégies verbales, mentales, émotionnelles ou physiques utiles pour se défendre. Et ce dans les espaces publics, privés ou professionnels. Il s’agit avant tout de révéler en collectif et à chacune son potentiel de force et sa puissance d’agir ! Samedi 23 novembre de 14h à 17h et jeudi 28 novembre de 13h30 à 16h30,  inscriptions et infos 05 81 91 79 60

Projections, spectacles et débats

Affiche du film A peine j'ouvre les yeuxVendredi 22 novembre à 19h30, À peine j'ouvre les yeux de Leyla Bouzid (VOST-104 min). Projection suivie d'un échange avec Souad Labbize, auteure et poète. Soirée proposée par l'association Ciné Palabres.
Tunis, été 2010, quelques mois avant la révolution, Farah, 18 ans, passe le bac et sa famille l’imagine déjà médecin…mais elle ne voit pas les choses de la même manière. Elle chante au sein d’un groupe de rock engagé. Elle vibre, s’enivre, découvre l’amour et sa ville de nuit contre la volonté de Hayet, sa mère, qui connait la Tunisie et ses interdits.
Espace Diversités Laïcité - 38, rue d’Aubuisson
 

  • Mardi 26 novembre à 19h30, La domination masculine,  film de Patric Jean. Soirée en présence du réalisateur. 
    Peut-on croire qu’au XXIe siècle, des hommes exigent le retour aux valeurs ancestrales du patriarcat : les femmes à la cuisine et les hommes au pouvoir ? Peut-on imaginer que des jeunes femmes instruites recherchent un « compagnon dominant » ? Que penser d’hommes qui subissent une opération d’allongement du pénis, « comme on achète une grosse voiture » ? 
    Centre culturel Alban Minville - 1, place Matin Luther King - 05 67 73 87 60 - Billetterie en ligne
     
  • Jeudi 28 novembre à  20h30, A thousand girls like me, film réalisé par Sahra Mani, proposé par Amnesty International
    Sur les pentes de Kaboul, Khatera, 23 ans, enceinte de son second enfant, a soif de justice. Abusée par son père depuis son jeune âge, elle exige de faire valoir ses droits. Khatera défie la Loi faite par les hommes. Elle brise le silence au péril de sa vie. C’est sa propre famille et les traditions d’un pays tout entier qu’il lui faudra affronter. Ce film, c’est aussi pour les « milliers de femmes « qui connaissent la même situation mais qui ne peuvent pas prendre la parole.
    Suivi d’un débat en présence du Saida Kasmi, distributrice du film afghan pour la France.
    Cinéma ABC 13, rue Saint-Bernard - 05 61 21 20 46
     
  • Jeudi 28 novembre à 20h30, Téhaâtre “Pa.tri.ar.chy” conception et direction : Céline Nogueira. Compagnie Innocentia Inviolata.
    Centre culturel Alban Minville - 1, place Matin Luther King - 05 67 73 87 60 - Billetterie en ligne
     
  • Samedi 30 novembre à 14h30, L’emprise de Claude-Michel Rome. Projection suivie d’un débat, soirée proposée par les associations Karavan et Aifomej. Infos : 05 81 91 79 60
    Insultes, coups, humiliations : Alexandra Lange, mère de famille de quatre enfants a vécu un «calvaire» auprès de son mari alcoolique et violent. Un homme qui l’a battue et torturée pendant leurs dix-sept ans de mariage... Elle se retrouve en mars 2012 dans le box des accusés des assises de Douai, pour le meurtre de son mari... Adaptation du bouleversant livre témoignage « Acquittée » d’Alexandra Lange.
    Espace Diversités Laïcité - 38, rue d’Aubuisson

Exposition

Du 25 novembre au 6 décembre, exposition "Mariposas, Papillons - Le non dit, émerge de l'espoir" 
Vernissage suivi d'une conférence, vendredi 29 novembre à 18h30

Exposition réalisée par Linda Martín Merino, auteure, réalisatrice et Eugenia Navajo, soutenue par l’association Karavan.
L’exposition retrace le quotidien et la souffrance des femmes républicaines dans les prisons de Franco. Elle vise à montrer les mécanismes d’humiliation utilisés contre les femmes, à travers la présentation de manuscrits et de concepts. En français et en espagnol, des mots sont brodés sur toile rustique, comme le faisaient les femmes en prison…
L’exposition révèle aussi les investigations cliniques en camps de concentration et les recherches médicale sur les femmes marxistes. Elle est accompagnée d’un cout métrage 6 minutes. « La Jetée Films”
Espace Diversités Laïcité - 38, rue d’Aubuisson


Atelier. Yoga - séance de découverte

Atelier adapté et proposé par Mona, psychologue et le Zonta Club à des femmes fragilisées par des épreuves difficiles, engendrant une situation de vulnérabilité, infos : 05 81 91 79 60
Samedi 30 novembre à 11h - Espace Diversités Laïcité - 38, rue d’Aubuisson


Conférences et rencontres

  • Mercredi 27 novembre à 18h, Les violences symboliques à l’égard des femmes à travers les collections du musée des Augustins - Hors les murs par Marthe Pierot et Isabelle Bâlon-Barberis, guides-conférencières.
    La place de la femme dans la société au fil de l’Histoire, sa représentation entre candeur virginale ou objet de tentation, l’héritage des mythes et légendes… Les violences symboliques à l’égard des femmes sont représentées dans l’art de toutes les époques. La collection du musée des Augustins, actuellement fermé pour travaux, présente une diversité de la représentation féminine et constitue une illustration emblématique de ce thème. Conférence proposée sous format animé par les guides-conférencières du musée des Augustins à partir des collections du musée,sous la forme d’une projection
    « hors les murs » suivie d’une discussion avec le public en partenariat avec le Zonta Club.
    Espace Diversités Laïcité - 38, rue d’Aubuisson - Infos: 05 81 91 79 60
     
  • Jeudi 28 novembre de 9h à 17h, dépistage et prise en charge des violences conjugales durant la grossesse et la période périnatale.
    Journée de sensibilisation organisée par l’Union des sages-femmes Midi Pyrénées-Occitanie (Usfmp) sur les violences à l’égard des femmes comme problème de santé publique et violation des droits humains. L’ampleur et la gravité ne peuvent laisser dans l’indifférence. Les professionnel·les de santé, notamment les sages-femmes, ont un rôle déterminant pour dépister mais également pour orienter vers des équipes pluridisciplinaires. Il est donc important de mieux appréhender le rôle de chacun·e et le maillage territorial sur cette problématique.
    Espace Diversités Laïcité - 38, rue d’Aubuisson - Infos: 05 81 91 79 60
     
  • Vendredi 29 novembre à 18h30, Mariposas, Papillons - Le non dit, émerge de l’espoir par Linda Martín Merino, auteure, réalisatrice
    Raviver les mémoires et montrer les mécanismes d’humiliation utilisés par les vainqueurs en temps de guerre, en général,et en Espagne plus particulièrement. À partir de 1939, en Espagne, les femmes emprisonnées sont devenues de simples objets de recherche, désignées au masculin afin de leur enlever leur féminité, considérées comme inexistantes et incapables de penser.
    Espace Diversités Laïcité - 38, rue d’Aubuisson - Infos: 05 81 91 79 60

Une du programme d'événements à l'occasion de la Journée contre les violences faites aux femmes

Programmation co-construite par la Mission égalité diversités, la direction de l’animation socioculturelle, la Direction de l’action territoriale, le Centre social municipal de Bellefontaine-Lafourguete et leurs partenaires institutionnels et associatifs, pour soutenir une dynamique en faveur de la lutte contre les violences à l’égard des femmes et de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, à l’échelle de Toulouse.

En savoir + 

Téléchargez le programme complet format .pdf

Violences Femmes Info 3919 (appel anonyme et gratuit) 

La mairie édite le Guide d'information et d'accompagnement des femmes et filles victimes de violences : retrouvez comment Toulouse s'engage face aux violences sexistes. Le consulter

 

À partir du 27 novembre 2019, le harcèlement de rue dont les femmes sont victimes fait l'objet d'une campagne d'affichage de la mairie de Toulouse.

  

 


25 novembre : Journée internationale

Le 25 novembre 1960, en République Dominicaine, les trois sœurs Mirabal, opposantes politiques furent sauvagement assassinées sur les ordres du chef de l'état Rafael Trujillo (1930-1961).
L'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 25 novembre, Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Elle invite les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion au problème.  + d'infos