Un kiosque pour faciliter l'engagement des jeunes
Depuis 2019, la mairie s'est engagée dans le dispositif Kiosc en partenariat avec l’association Unis-Cité. Son objectif : Favoriser l’accès au service civique.

Toulouse.fr a rencontré Blandine Rey-Bethebeder, coordinatrice du dispositif KIOSC à Unis-Cité et Hamza Touinssi, l'animateur .

Toulouse.fr :  Pouvez-vous nous présenter ce dispositif appelé KIOSC ?

Blandine Rey-Bethebeder et Hamza Touinssi Kiosc signifie  Kiosque d’information et d’orientation pour le service civique. Il permet d'informer les jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville sur les dispositifs d' ’insertion professionnelle et en particulier le service civique. En effet, au niveau national, seuls 10 % des jeunes issus des quartiers prioritaires ont réalisé un service civique. Or, ce dispositif d’engagement citoyen est un véritable levier d’insertion sociale et professionnelle. Il permet aux bénéficiaires d’acquérir des savoir-faire et savoir-être, de devenir autonomes et de prendre confiance en eux.

Toulouse.fr :  Qu'est ce qu'un service civique ?

Blandine Rey-Bethebeder et Hamza Touinssi : Dédié aux 16-25 ans (30 ans pour les jeunes en situation de handicap), le service civique permet de s'engager dans une mission d'intérêt général de 6 à 8 mois au sein d'une association, d’une collectivité ou d’un établissement public, avec une indemnisation de 580 euros par mois.  Dix domaines d’action sont concernés dont la solidarité, l’environnement, le sport, l’éducation.

Toulouse.fr : comment accompagnez-vous  les jeunes ?

Blandine Rey-Bethebeder : Nous aidons les jeunes à trouver la structure qui correspondra le mieux à leurs aspirations et les suivons pendant toute la durée de leur engagement . 95 % des jeunes qui ont réalisé un service civique le conseillent à leurs amis. Plus de 100 jeunes bénéficieront cette année d’une mission de service civique à Toulouse